Archives pour la catégorie Dans la presse

Petit Penchant reçoit le prix Résonance à Momix 2016!

Extrait de la page FB de Momix:

« LE PRIX RÉSONANCES DU FESTIVAL MOMIX 2016 a été décerné à  :
PETIT PENCHANT
Cie Les Pieds dans le Vent (Belgique)
https://lespiedsdanslevent.be/

Ce spectacle sera programmé par les structures du jury durant les 2 prochaines saisons.

Le jury est constitué par les membres du Réseau Résonances :
Céline BERTHELARD, coordinatrice du Relais Culturel de la Passerelle à Rixheim
Dominique DANTE, directeur de L’Espace Grün à Cernay
Jacques LAMY, directeur du Triangle à Huningue
Philippe PFLIEGER, directeur de l’Espace Rhénan à Kembs
Angèle REGNIER, directrice du Relais Culturel à Thann

Ainsi que par deux membres associés :
Sandrine BAVARD, journaliste
Jean-Jacques FREYBURGER, ancien conseiller pédagogique de l’Education Nationale »

Lire la suite Petit Penchant reçoit le prix Résonance à Momix 2016!

F + M = ❤ DANS RUE DU THEATRE

Publié le 22 août 2015 

La guerre sépare deux copains voisins. Elle passe juste entre leurs maisons. C’est la douleur de la séparation. La peur des conséquences du conflit. Le tout rendu lumineusement théâtral par l’utilisation optimale de signes scéniques. 

Lire la suite F + M = ❤ DANS RUE DU THEATRE

Petit Penchant dans « La Libre » ***

En scolaire pour le maternel

Petite tranche de rires vertigineuse sur un toit de paille, Petit Penchant rappelle qu’avec deux excellents comédiens, un jeu clownesque, quelques mimiques bien balancées et une mise en scène millimétrée, on peut créer un bijou. Dont la valeur repose sur une situation critique, le toit en pente, et sur l’interaction de deux êtres qui s’observent comme chien et chat.

Laurence Bertels – 3 septembre 2014

Petit Penchant dans « Le Soir » ***

Dans cette pièce des Pieds dans le Vent, il suffit d’un étroit plan incliné pour faire pouffer de rire les petits. Eric Drabs, avec ses airs de Mr Bean, et Julie Antoine, avec ses allures de Gavroche, rivalisent d’astuce pour défendre leur pré carré (littéralement). Tout est dans les mimiques, le jeu d’ombres chinoises avec les mains ou la poétique manipulation d’une corde.

Dès 3 ans.

CATHERINE MAKEREEL – édition du 10/09/2014