Ces Ficelles se révèlent drôlement attachantes

On est captivé, amusé, surpris. Voici un cirque avec ses acrobates, des cordes qui dansent, des ficelles qui font peur, d’autres qui jouent les souffre-douleur. Dans une mise en scène toute en fluidité de Véronique Dumont, les deux comédiens manipulateurs font feu de tout bois avec une inventivité jamais prise en défaut. Théâtre d’objet, poésie visuelle, humour décalé: ces Ficelles se révèlent drôlement attachantes.

Le Soir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.